PAYSAGES POÉTIQUES / Chorégraphie sur la musique de Dutilleux

Henri Dutilleux est mort en 2013, laissant une oeuvre considérable. Le chorégraphe américain Robert Swinston et le directeur musical de l’ONPL, Pascal Rophé lui rendent hommage en interprétant trois de ses partitions majeures comme autant d’évocations des « métamorphoses et cycles de la vie ».

Disparu voilà trois ans déjà, Henri Dutilleux aurait été centenaire cette année et sa musique n’a jamais été aussi actuelle — en témoigne ce spectacle chorégraphique imaginé par Robert Swinston, autour de trois œuvres fondatrices du compositeur. Swinston se nourrit des « paysages poétiques et les harmonies sensuelles qui se dégagent de la musique d’Henri Dutilleux ». Les atmosphères et la construction musicale des trois pièces choisies l’ont mené au mythe de Perséphone et aux nombreuses œuvres littéraires et picturales qu’il a inspirées.  Les concepts de métamorphoses et cycles de la vie sont au cœur de ce triptyque à la portée métaphysique.