Racontez-moi la musique !

L’Orchestre National des Pays de la Loire, avec la complicité de Pierre Desvigne, vous emmène dans un univers merveilleux. Ce concert conté fera entendre aux jeunes oreilles des œuvres musicales colorées et rythmées. Entre enchantement, verve et humour, le conteur facétieux Pierre Desvigne, complice d’un orchestre d’une cinquantaine de musiciens, détourne des contes traditionnels pour les rendre actuels. En compagnie de princesses et de princes charmants, d’une laideronette et de la Belle au bois dormant, musique et texte tourbillonneront pour le plaisir des petits et grands.

Sous la baguette de Ruut Kiiski, l’ONPL interprète les œuvres de trois compositeurs : Maurice Ravel, merveilleux compositeur pour enfants, a trouvé son inspiration dans des contes d’auteurs jeunesse (Charles Perrault, la comtesse d’Aulnoye, Mme Leprince de Beaumont) pour Ma mère l’Oye. Ce titre évoque d’ailleurs le recueil des huit contes de fées de Charles Perrault. La Suite n°1 pour petit orchestre d’Igor Stravinski, suite de pièces écrites après des voyages, a initialement été composée pour des enfants. Les Danses populaires roumaines de Béla Bartók témoignent de la volonté du musicien de ressusciter un patrimoine culturel folklorique et entraînant.

 

Tarifs :

5 € pour les moins de 25 ans
10 € pour les adultes.

Prochains concerts Familles : Le songe d’une nuit d’été

L’Orchestre National des Pays de la Loire vous interprète Le Songe d’une nuit d’été de Félix Mendelssohn avec un conteur, sur un texte original (adapté aux enfants) d’Erika Tremblay-Roy.  Le chef d’orchestre Simon Proust dirigera ses concerts.

 

L’ histoire  : Avec sa célèbre adaptation du Songe d’une nuit d’été de Shakespeare, Mendelssohn entraîne l’auditeur dans un voyage féérique au pays des elfes. Une idylle pourtant trompeuse où la comédie de l’amour oscille entre rêve et cauchemar. La célèbre Marche nuptiale, qui accompagne aujourd’hui tous les mariages du monde, était à l’origine destinée à celui, comique, de la reine des fées Titania avec le tisserand Bottom transformé en âne.

 

Avec le soutien de la Caisse des Dépôts.