Voyage symphonique au Cap-Vert

Tempérament de feu et voix d’or, Mariana Ramos est devenue l’une des plus belles ambassadrices de la musique du Cap-Vert.

 

Chanteuse et danseuse, Mariana Ramos, de sa voix chaude et envoûtante, crée une alchimie entre la musique traditionnelle et la musique world aux influences jazzy, brésiliennes, africaines… et la danse. C’est au Cap-Vert, patrie de ses ancêtres, qu’elle trouve son inspiration. Mais elle doit probablement au Sénégal, son pays natal, cet enthousiasme et cette vigueur qui la caractérise. Généreuse, Mariana rayonne et occupe tout l’espace le temps d’un concert. Elle nous transporte vers les airs les plus endiablés de l’archipel : le cola sanjõn, la coladeira, musiques enjouées de l’île de São Vicente, le funana et le batuque, héritage des esclaves de l’île de Santiago. Au fil du spectacle, elle parvient à enflammer son auditoire, lui transmettant une partie de son feu sacré.

Créé en mai 2013 avec l’Orchestre Régional Avignon-Provence, ce Voyage symphonique au Cap-Vert transporte les auditeurs dans un univers où l’orchestre est en parfaite osmose avec Mariana Ramos et ses musiciens. Grâce au travail d’écriture de Marc-Olivier Dupin plein de nuances, de couleurs, les deux « mondes » sont présents et l’équilibre est parfait. Une quinzaine de titres issus des albums de Mariana Ramos réorchestrés par Marc-Olivier Dupin seront donnés lors de ce concert.

 

Avec l’aimable autorisation de : TSIPKA DRIPKA Édition

 

 

Téléchargez le programme détaillé de ces concerts

RÉJOUISSANCES / CONCERT DU NOUVEL AN

Pour ces concerts du Nouvel an, après les joviales et poétiques Danses slaves de Dvorak, vous retrouverez toute l’élégance de la violoncelliste Tanja Tetzlaff dans les Variations sur un thème rococo de Tchaïkovski avant de vous laissez séduire par l’univers enjoué d’Offenbach, inventeur de l’opéra-bouffe, avec l’Ouverture d’Orphée aux enfers. De même, sur fond de valse et de polka, la musique de Strauss est un délice de chaque instant.  Le galop de Lumbye, le Strauss du Nord, décrit le fonctionnement avec fracas des premières locomotives. Ce concert, voyage plein de contrastes, de couleurs et de lyrisme vous plongera dans l’atmosphère fantastique de John Williams, grand maître de la partition hollywoodienne qui a composé la musique de Harry Potter. Une musique reconnaissable dès ses premières notes et qu’on peut entendre en préambule de l’opus initial, Harry Potter à l’école des sorciers (2001). À la tête de l’Orchestre National des Pays de la Loire, Karen Kamensek fait revivre ces pépites symphoniques dont la simple écoute vous emmènera de la Bohême à Saint-Pétersbourg et de Vienne à Hollywood. Une belle façon de fêter 2017 !

 

 

Télécharger le programme de ces concerts

 

 

La nuit Américaine

En cette fin d’année, L’ONPL vous propose un programme de musique américaineFin connaisseur de ce répertoire, le pianiste français Frank Braley mettra à l’honneur Gershwin, avec sa célèbre Rhapsody in Blue, œuvre par laquelle le compositeur fit entrer le jazz dans les salles de concert.

Comédie mythique des scènes de Broadway, le chef d’œuvre musical de Leonard Bernstein West side story a fait le tour de la planète. Tout comme le symbolique Un Américain à Paris de Gershwin qui séduit toujours avec ses mélodies jazzy et ses coups de klaxon décrivant la circulation parisienne.

À la rencontre de ces partitions universelles, le jeune chef d’orchestre Joshua Tan vous invite à fêter le Nouvel an avec cette musique festive et légendaire. Une véritable invitation au swing !

 

 

Télécharger le programme de ces concerts