Anaïs Belorgey

Won Hae Lee

Thaddeus André

Claude Zanotti

Bernard Malait

Suzanne Hoevenaers

François Gosset

Ulysse Aragau

Ulysse Aragau a débuté la pratique de son instrument dès l’âge de 4 ans. Il obtient alors les conseils de grands maîtres (Daniel Raclot, Raphael Pidoux…) puis, intègre le CNSMD de Lyon en 2007.

 

Il participe également à plusieurs récitals et joue avec plusieurs orchestres dont certains en tant que soliste (Orchestre Pasdeloup, l’Orchestre de l’opéra national de Lyon, l’Orchestre de l’opéra de Paris…). En juin 2011, il reçoit le premier prix du conservatoire dans sa catégorie (classe d’Yvan Chiffoleau et Alice Bourgoin).

Ruxandra Serban

Paul Ben Soussan

Diplômé du CNSM de Paris et de l’université Paris – Sorbonne, Paul BEN SOUSSAN se passionne très vite pour la musique d’ensemble, que ce soit orchestre ou musique de chambre.

 

Il fonde rapidement un quatuor à cordes avec lequel il se voit décerner deux prix lors du Forum International de Normandie puis est invité notamment à jouer au Festival de Saint-Riquier.

 

Ses expériences sous la direction d’Emmannuel Krivine et de Myung-Whun Chung l’enthousiasme pour le métier d’orchestre et c’est en 2005 qu’il entre 1er violoncelle solo à l’Orchestre National des Pays de la Loire. Il se produit ainsi régulièrement aux Folles journées de Nantes et de Tokyo. Il continue son activité de chambriste en jouant dans la région avec les musiciens de l’orchestre. Très attaché à aller vers un public qui n’a pas forcément la possibilité d’aller au concert, il participe avec l’ONPL en formation de chambre à des projets pour jouer à l’hôpital ou en prison.

 

Sa curiosité l’amène à jouer en France et à l’étranger au sein de formations telles que l’Orchestre de l’Opéra de Paris, l’Orchestre de Bretagne, l’Orchestre d’Auvergne lors des Flâneries musicales de Reims ou le Qingdao Symphony Orchestra (Chine) en 2012. En tant que soliste, il joue dans la Symphonie concertante d’Haydn sous la baguette d’Isaac Karabtchevsky avec l’ONPL, le concerto de Dvoràk à l’opéra de Rennes avec l’Orchestre Symphonique Universitaire de Rennes, le concerto de Haydn en Ré avec l’Orchestre de chambre d’Anjou et l’Elégie de Fauré avec le Forum Sinfonietta.

 

S’intéressant de près à la lutherie et à l’archèterie moderne, il participe régulièrement à des rencontres et à des essais d’instruments.