Sophie Brière

Sophie Brière débute l’alto à l’âge de 9 ans à l’école de musique de Tournefeuille, dans la classe de Valérie Bime-Apparailly puis intègre le Conservatoire de Toulouse, où elle découvre l’orchestre de chambre du conservatoire, sous la direction de Marc Bleuse ainsi que l’orchestre de chambre de Toulouse sous la direction d’Alain Moglia.
En 99, elle se perfectionne à Paris avec Sabine Toutain et Marie-Christine Witterkoer, et participe à l’orchestre de chambre de Montpellier sous la direction de Jean Lenert.
En 2004, elle est admise au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris dans la classe d’alto de Gérard Caussé, où elle obtient son prix en 2008.
Parallèlement à sa pratique instrumentale au sein de l’orchestre des lauréats du conservatoire, elle développe un intérêt pour la pédagogie ainsi que l’orthophonie. Elle intègre l’école d’orthophonie de Nantes, et obtient en 2015 son Diplôme d’Etat de professeur d’alto au Pont Supérieur de Rennes.
En plus de sa pratique d’enseignante en école de musique dans la région nantaise, elle est appelée à jouer au sein d’orchestres tels que l’Orchestre National de France, l’Orchestre National des Pays de la Loire, l’Orchestre Philharmonique Royal de Liège en Belgique ou encore l’Orchestre Philharmonique du Luxembourg.
En février 2018, elle entre à l’Orchestre National des Pays de la Loire.

Xavier Jeannequin

Formé au CNR de Perpignan auprès de Bernadette Millot et Antoine Dautry, il obtient son  Diplôme d’Etude Musicale en 2006. Il est admis en 2007 au CNSM de Paris dans la classe de Bruno Pasquier et de Françoise Gneri reprise 2 ans plus tard par David Gaillard et Nicolas Bône.

Après avoir obtenu son master mention très bien il part aux Etats Unis se perfectionner auprès de Paul Coletti au Colburn Conservatory of Music de Los Angeles (nouvelle école qui donne à tous ses étudiants une bourse complète couvrant frais de scolarité, de logement et de repas) ou il obtient un Professional Studies Certificate en 2014.

Passionné par la musique de chambre il s’investit dans plusieurs groupes, d’abord l’ensemble Octalys (2ème prix du concours européen FNAPEC 2009) puis ensuite le LaMi Quartet (finaliste de la Coleman Competition 2014). Il participe à plusieurs académies comme IMS Prussia Cove, Encuentro de Santander, Festival de Prades, Aurora Chamber Music Festival, Banff Chamber Music Residency Il a aussi eu l’occasion de jouer aux cotés de Hansjörg Schellenberger, David Gaillard, Edgar Meyer, Paul Coletti, Arto Noras, Hagai Shaham, Damien Ventula, Christian Altenburger, Guillaume Sutre. Enfin son intérêt pour la musique contemporaine l’a amené à rencontrer de grands compositeurs comme Krystof Penderecki, Gerard Pesson, Ahmed Essyad, et à collaborer avec de nouveaux compositeurs comme Benjamin Attahir et Tatiana Catanzaro.

Il joue sur un alto de Stefan von Baehr et un archet de Gregor Wallbrodt grâce au soutient financier de la Société Générale

Damien Séchet

Hélène Malle

Pascale Pergaix

Olivier Lemasle

Né en 1988, Olivier Lemasle commence l’alto à l’âge de sept ans au Conservatoire d’Angers, où il étudie avec François Hetsch. Il hésite longtemps entre la musique, qui le touche, et les sciences, qui l’intriguent. Après son baccalauréat, il s’oriente vers les sciences et poursuit ses études à l’École Centrale de Lyon. Il continue sa pratique instrumentale en parallèle, en participant notamment à l’Orchestre Français des Jeunes. C’est après l’obtention de son diplôme d’ingénieur, en 2010, qu’il décide de se consacrer à l’alto. Il entre l’année suivante au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, dans la classe de Pierre-Henri Xuereb. Passionné par la musique d’ensemble, il apprécie autant la musique de chambre que l’orchestre. Après avoir été membre de l’Orchestre des Lauréats du Conservatoire et effectué des remplacements dans différents orchestres, dont l’Orchestre National d’Île-de-France et l’Opéra de Limoges, il entre en 2017 à l’Orchestre National des Pays de la Loire.

Bertrand Naboulet

Sylvain Lejosne

Julien Kunian

Françoise Billard