Coprod. ONPL / Printemps des Orgues

07

Juil

Concert de clôture du Printemps des orgues

Angers

Première partie à la Cathédrale d'Angers / 20h ● Thierry Escaich, orgue ● Deuxième partie au Grand Théâtre d'Angers / 22h15 ● Claire Marie Le guay et Thierry Escaich, pianos ● Claire Marie Le guay, piano ● Orchestre National des Pays de la Loire ● Pascal Rophé, direction

07

Juil

20h

Terminé
Angers
Cathédrale et Grand Théâtre

Concert de clôture du Printemps des orgues

Saison 2015/2016

Première partie à la Cathédrale d'Angers / 20h

Ouverture improvisée à l'orgue ● Thierry Escaich, orgue

Thierry Escaich (né en 1965) ● Premier Concerto pour orgue et orchestreThierry Escaich, orgue

Camille Saint-Saëns (1835-1921) ● Symphonie n°3 avec orgueThierry Escaich, orgue

Deuxième partie au Grand Théâtre d'Angers / 22h15

Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791) ● Petite musique de nuit

Bedrich Smetana (1824-1884) ● La Moldau

Bedrich Smetana (1824-1884) ● Transcription pour piano à quatre mainsClaire Marie Le guay et Thierry Escaich, pianos

Thierry Escaich (né en 1965) ● Fantaisie concertante pour piano et orchestreClaire Marie Le guay, piano

Orchestre National des Pays de la Loire

Pascal Rophé, direction

Cela fait quinze ans que le Printemps des Orgues et l’ONPL ne se sont pas unis. Et ces nouvelles noces, en deux temps, ont des convives de luxe : l’organiste compositeur Thierry Escaich et la pianiste Claire-Marie Le Guay.
Moult fois primé pour ses interprétations et ses compositions, Thierry Escaich vit l’orgue comme une rencontre. Pour clôturer cette saison, le créateur alchimiste fusionne son inspiration avec l’ONPL de Pascal Rophé pour iriser son 1er Concerto pour orgue et orchestre et habiter la Symphonie n°3 avec orgue de Camille Saint-Saëns. C’est avec Pascal Rophé, alors chef de l’Orchestre Philharmonique Royal de Liège et actuelle baguette de l’ONPL, que Thierry Escaich grave sur sillons sa Fantaisie concertante pour piano et orchestre. Le Grand Théâtre se fait madeleine de Proust, avec la pianiste Claire-Marie Le Guay, dédicataire de plusieurs partitions de Thierry Escaich. Ces deux complices seront réunis pour une transcription pour piano à quatre mains de La Moldau de Bedrich Smetana.